La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Toulouse a pris sa décision, ce vendredi 14 janvier. Après avoir examiné la demande de remise en liberté de Cédric Jubillar, cette dernière a été rejetée par la justice. Soulagés, les proches de Delphine Jubillar ont exprimé leur joie sur leur page Facebook.
“Justice et vérité” : la famille de Delphine Jubillar ravit du maintien en détention de Cédric

Un soulagement. Détenu depuis juin à la maison d’arrêt de Seysse, Cédric Jubillar ne cesse de clamer son innocence et multiplie les demandes de remise en liberté. Alors qu’il faisait cette requête pour la troisième fois consécutive devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Toulouse, le principal suspect dans la disparition de Delphine Jubillar a été fixé sur son sort. Ce vendredi 14 janvier, la justice a rejeté cette demande. "Le refus de mise en liberté a été confirmé par la cour d’appel", a déclaré à des journalistes un des avocats de Cédric Jubillar, Alexandre Martin, qui a déjà plaidé à plusieurs reprises en faveur de la libération de son client. Une décision qui a très vite fait des heureux.

Une fois le verdict rendu, les proches de la jeune infirmière se sont empressés de partager la bonne nouvelle. Via leur page Facebook, sur laquelle ils relatent chaque nouveauté autour de l’affaire, les proches de Delphine Jubillar ont exprimé leur joie à l’annonce de ce nouveau rebondissement. "La justice REJETTE une nouvelle fois la demande de remise en liberté. SOUTIEN TOTAL AUX ENQUÊTEURS", ont-ils écrit avec enthousiasme en partageant le lien d’un article de La Dépêche. Et de poursuivre avec toujours la même détermination : "NOUS SOMMES DELPHINE. Justice et vérité !!!". Convaincus de la culpabilité de l’artiste plaquiste dans cette affaire, la famille et amies de Delphine Jubillar ne souhaitent pas...

Besoin de faire le point sur votre suite de carrière ? Ou de créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >