Interviewé par Paris Match, Julien Clerc s'est livré au sujet de sa rupture avec France Gall, qui l'a beaucoup affectée. Le chanteur a révélé comment il s'est remis de leur séparation.
Julien Clerc profondément malheureux après sa rupture avec France Gall : ses confidences

Pour le dernier numéro de Paris Match, paru le 11 février dernier, Julien Clerc et son épouse Hélène Grémillon ont accordé une interview à nos confrères. En pleine promotion, le chanteur de 73 ans a évoqué son dernier album intitulé Terrien et sorti le 12 février. Il en a également profité pour parler des moments durs de sa vie et notamment de sa rupture avec France Gall, qui a eu lieu en 1974, alors qu’il n’avait que 26 ans. À ce moment-là, l’artiste décide de consulter un thérapeute, pour se remettre de leur séparation.

"J’ai eu la chance de tomber sur une femme [psychologue, NDLR] issue d’une école où l’on parlait à son client", s’est-il souvenu. "Elle m’a d’emblée donné la réponse que j’attendais. Elle m’a expliqué que le rapport à la mère était fondamental. J’avais vécu comme un abandon le fait d’être confié à mon père. Dès que je me retrouvais en situation d’abandon, je revivais la séparation originelle", a-t-il poursuivi, avant d’ajouter : "C’était extrêmement clair. Pendant que je la payais, elle m’a dit : ‘On se revoit la semaine prochaine ?’ J’ai dit : ‘Oui, oui.’ Et je n’y suis jamais retourné." Avec le recul, Julien Clerc assure qu’il "n’avait pas cette impression" que ses ex-compagnes l’ont quitté à cause de l’importance qu’avait sa carrière dans sa vie. "Mais peut-être que oui. Il a fallu que France me quitte pour qu’elle vive sa deuxième vie de...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >