L'actrice a participé samedi soir aux Magritte du cinéma, l'équivalent belge des César. Dans un long sketch d'introduction, elle a crié son amour à la Belgique et osé une allusion à François Hollande.
Julie Gayet « à la recherche de la belgitude » : son sketch qui divise

« Je fais tout pour être belge ! » : avant son retour sur TF1 dans les prochains mois, Julie Gayet a fait un passage remarqué par Bruxelles samedi soir, ne lésinant pas sur les compliments pour séduire le public belge du Palais des congrès, à l’occasion de la 10ème cérémonie des Magritte du cinéma, l’équivalent de nos César. L'actrice était déjà apparue à cette occasion en 2015, s’attirant les compliments remarqués du prince Laurent, le frère du roi Philippe, et une blague de François Damiens sur son "agenda de ministre"...

Dans un sketch vidéo de près de cinq minutes diffusé en ouverture de la cérémonie, la compagne de François Hollande joue une actrice française cherchant désespérément à percer en Belgique, avec l’aide de son « coach en belgitude », l’humoriste Kody, le maître de cérémonie, qui la reprend sans cesse sur son accent trop français. Son conseil : « avoir l'Emilie Dequenne spirit », lui conseille-t-il en référence à l'actrice récompensée à Cannes.

« Pourquoi j’arrive pas à parler votre langue, commence-t-elle. Je fais tout pour être belge, je me suis même domiciliée à Hulk », dit-elle en référence à la ville d'Uccle, près de Bruxelles, prisée des acteurs français expatriés dont Dany Boon, présent dans la salle samedi. « Il me manque quelque chose, cette chose que vous avez, vous les Belges, et que moi je n’ai pas. Pourtant je sais tout jouer… », se lamente-t-elle.

Et Julie Gayet de...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.