Deux mois après son exil, Juan Carlos continue de faire parler de lui. Dans une interview accordée au site espagnol Okdiaro, parue ce mercredi 7 octobre, une dénommée Ingrid Sartiau prétend être sa fille. Cette dernière, qui possède des documents prouvant sa filiation avec l'ancien roi d'Espagne, compte se battre pour obtenir la reconnaissance qu'elle souhaite.
Juan Carlos : et maintenant, une fille illégitime ?

Voilà une nouvelle qui ne devrait pas arranger les affaires de la reine Sofia. Alors qu'elle tente de faire bonne figure depuis l'exil de son mari Juan Carlos vers les Emirats arabes unis, celle qui envisageait de quitter l'Espagne doit désormais faire face à un nouveau scandale, et pas des moindres. Dans une interview accordée au site espagnol Okdiaro, une certaine Ingrid Sartiau prétend être la fille illégitime de l'ancien roi d'Espagne. D'après nos confrères, celle-ci se bat "depuis des années" pour que le roi émérite la reconnaisse comme sa fille.

La récente victoire de Delphine Boël, reconnue par la justice belge - et par son père - comme étant la fille naturelle du roi Albert II, l'encourage à poursuivre dans cette voie. "Son succès m'encourage à continuer (...) C'est dommage qu'il faille se battre pour gagner la reconnaissance", déplore-t-elle.La justice espagnole semble toutefois être moins indulgente avec son cas. Si Ingrid Sartiau n'a pas encore eu la possibilité de porter sa requête devant un tribunal, ce n'est pas faute d'avoir essayé. En 2015, la Chambre civile de la Cour suprême a rejeté la possibilité de demander un test ADN à Juan Carlos, "par 7 voix contre et 3 pour". A l'époque, l'argument était de dire qu'il était inenvisageable de "porter le roi devant la justice".

"Mon seul souhait est d'être reconnue"

Les revendications de la Belge de 54 ans avaient également été pointées du doigt, plusieurs estimant que celle-ci...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >