Depuis sa mort en 2017, les fans continuent de rendre hommage à Johnny Hallyday. Plus de 40.000 messages anonymes ont été déposés à l'église de la Madeleine. Des messages d'amour qui sont désormais aux archives nationales.
Johnny Hallyday entre aux Archives nationales

Le 7 décembre 2017, Johnny Hallyday décédait des suites d'une longue maladie. La disparition du rocker a laissé un grand vide dans le coeur de ses fans. A l'époque, 800.000 personnes s'étaient rassemblées pour lui rendre un dernier hommage entre les Champs-Elysées et cette église du 8e arrondissement. Une démesure constatée également par le curé de la Madeleine, Benoît Horaist, qui ouvrait le 9 décembre 2017, le premier carnet de condoléances et d'hommage populaire au chanteur. Aujourd'hui, ce sont plus 40.000 messages d'anonymes, venus de toute la France qui sont recensés.

Des déclarations d'amour manuscrites mais aussi des dessins et des photos de l'idole des jeunes. "Tu fais partie de ma vie", "Je ne t'oublierais jamais", "tu es mon enfance"... Autant de mots dans des inscriptions parfois improvisées et originales. Ces mots d'amour sont désormais aux archives nationales. "C'est un ensemble de déclarations d'amour, de reconnaissance envers le chanteur. Les fans y mettent aussi une partie de leur vie, ils racontent des anecdotes et des rencontres. Ce sont des messages individuels émouvants dont l'ensemble constitue un mémorial collectif. Une forme de sanctuarisation populaire, de canonisation spontanée", a confié Yann Potin, historien et chargé d'étude au département de la culture aux Archives nationales dans les colonnes du Parisien.

"Des informations sociologiques riches"

Selon l'archiviste, ces documents sont précieux et font partis du...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >