Joachim de Belgique, 28 ans, a beau faire partie de la famille royale de Belgique, le jeune homme qui a contracté le coronavirus lors d'une soirée organisée en Espagne ne peut compter sur le soutien du Palais qui se concentre uniquement sur le noyau dur de la famille. 
Joachim de Belgique : le prince lâché par la famille royale

Joachim de Belgique, 28 ans, n’avait pratiquement jamais fait parler de lui dans les tabloïds. Mais récemment, le discret neveu du prince Philippe, a contracté le coronavirus lors d’une soirée organisée à Cordoue en Espagne réunissant 27 personnes selon certaines sources, alors que les rassemblements de plus de 15 personnes étaient interdits dans le pays. Dans un communiqué, Joachim de Belgique s’est excusé pour son attitude irresponsable. Une missive qui a été publiée par l’avocat du fils d’Astrid et de Lorenz et non du Palais. Dans son édition de ce jeudi 4 juin, Le Soir explique en effet que le jeune homme a beau faire partie de la famille royale, il n’a aucun statut au sein du Palais et ainsi, ne jouit d'aucun passe-droit. 

Un initié confirme à ce sujet : « Il n’existe plus que le Roi, la Reine et l’héritier ; les autres sont des citoyens ordinaires ». « Ils ont tous été surpris, puis ils ont conclu que la monarchie institutionnelle ne devait pas s’en mêler, puisque le prince est une personne privée, sans dotation ni obligations publiques. Est-ce malin de ne pas avoir suivi les règles comme tout le monde ? Non », précise une autre source. 

D’autant plus que pour la couronne, il s’agissait d’« un voyage privé ». Ainsi, Joachim de Belgique - qui venait de retrouver sa petite amie avant cette soirée - va devoir faire face seul aux conséquences de son geste : « Le Palais n’est intervenu à aucun moment ni...