Jean-Luc Mélenchon est une nouvelle fois inquiété par la justice. Le leader de La France Insoumise est en effet visé par une enquête préliminaire pour « abus de confiance ». Le député n'a pas tardé à réagir à ce nouveau coup porté à son parti politique. Explications.
Jean-Luc Mélenchon : le président de La France Insoumise visé par une enquête pour « abus de confiance »

Jean-Luc Mélenchon a-t-il une nouvelle fois maille à partir avec la justice ? Il semblerait que le président du parti La France Insoumise à l'Assemblée nationale soit dans le viseur la Brigade Financière. Une enquête préliminaire a été ouverte le 14 mai 2020 pour « abus de confiance ». Cette enquête vise « plusieurs dirigeants de l’association La France insoumise » selon l’AFP, qui a obtenu des précisions ce mardi 30 juin 2020 auprès du parquet de Paris. Cette annonce fait suite à des informations révélées par Le Canard Enchaîné. Selon des sources concordantes, la Brigade Financière devrait s’attacher à faire la lumière sur les « conditions dans lesquelles les dirigeants de LFI, dont Jean-Luc Mélenchon, se sont acquittés des amendes et des dommages et intérêts auxquels ils ont été condamnés » en décembre 2019.

Un nouveau volet dans l’affaire de la perquisition

Tout porte à croire que cette éventuelle mise en cause est donc un nouveau volet dans l’affaire de la perquisition mouvementée au sein des locaux de LFI en octobre 2018, après laquelle Jean-Luc Mélenchon et des cadres du parti ont été condamnés. Trois mois de prison...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !