En 2016, Jean-Jacques Goldman a annoncé son départ des Enfoirés. Ce jeudi 23 septembre, France 3 propose son émission Un jour, un destin consacré à l'artiste préféré des Français, et revient sur cette polémique des Enfoirés qui lui a fait si mal.
Jean-Jacques Goldman : cette polémique des Enfoirés qui lui a fait si mal

Discret depuis des années, Jean-Jacques Goldman vit à Londres, où il se tient loin des caméras. En 2016, l'artiste préféré des Français a annoncé son départ de la troupe des Enfoirés. "Je n'ai plus la créativité, les idées, la modernité que nécessite une telle émission", confiait le musicien de bientôt 70 ans, après plus d'une trentaine d'années au service de la troupe. Ce jeudi 23 septembre, France 3 propose Un jour, un destin consacré à Jean-Jacques Goldman, et revient notamment sur les coulisses de son départ. En cause, une polémique qui lui a fait beaucoup de mal.

C'est en 2015 au moment de l'hymne Toute la vie que tout bascule. La chanson déchaîne de vives critiques. Sur les réseaux sociaux, on lui reproche d'opposer les générations. "On a interprété le thème de la chanson comme une espèce de confrontation entre les jeunes, les vieux, les jeunes et les moins jeunes et ça a été ressenti comme quelque chose de négatif et ça lui a été reproché", estime Yves Duteil. Jean-Jacques Goldman l'aurait alors très mal vécu. Jean Pierre Janiaud, ingénieur du son, confie : "Je l'ai appelé, je lui ai demandé mais qu'est-ce que c'est que ça? Il m'a dit 'Laisse tomber va'. Ça a dû le blesser profondément, c'est évident."

Jean-Jacques Goldman aurait eu l'impression d'être en total décalage avec le monde actuel. Yves Duteil lui a alors écrit pour lui faire savoir qu'il avait "tout (leur) soutien"."Il m'a répondu qu'il était un peu...