Réélu maire de Tourcoing samedi 23 mai, le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a affirmé au "Journal du Dimanche" vouloir contribuer davantage à la politique du pays. Un appel du pied à Emmanuel Macron, alors que les rumeurs de remaniement s'intensifient ?
"Je veux peser" : Gérald Darmanin, futur Premier ministre ?

Gérald Darmanin est-il en train de placer ses billes ? Dimanche 24 mai, alors qu’un remaniement du gouvernement semble inévitable pour beaucoup, le ministre de l’Action et des Comptes publics a laissé poindre des ambitions dans une interview au Journal du Dimanche. À la question de savoir s’il ne désirait pas désormais conduire une politique plutôt que de l’appliquer, ce à quoi se restreint sa fonction ministérielle, contrairement au Premier ministre, Gérald Darmanin a répondu sans détour qu’il souhaitait effectivement "peser davantage sur nos choix, défendre [ses] convictions".

"Mais le petit-fils d'immigré, le fils de femme de ménage que je suis serait indigne de ses responsabilités (…) s’il oubliait la chance qu'il a de servir son pays. Je ferai ce que le Président me dira de faire", a-t-il cependant tempéré aussitôt, précisant vouloir "continuer à travailler avec [Emmanuel Macron] (…) quelles que soient [ses] fonctions au sein du gouvernement ou en dehors". Une référence déguisée au poste de Premier ministre, que semblent briguer plusieurs membres de l’exécutif ? Selon un proche du président, une date de départ serait en effet déjà fixée pour Édouard Philippe.

Un atout pour le président

Toujours est-il que Gérald Darmanin bénéficie de la confiance d’Emmanuel Macron… et manifestement de certains passe-droits. Réélu maire de Tourcoing samedi 23 mai, après avoir récolté 60,9% des voix au premier tour des...