Il y a trente ans, Serge Gainsbourg rendait son dernier souffle dans sa maison parisienne située rue de Verneuil. Un choc pour Jane Birkin, son ex-compagne et mère de sa fille Charlotte. La chanteuse est revenue sur le triste jour où elle a appris sa mort.
Jane Birkin : ses tristes confidences sur le jour de la mort de Serge Gainsbourg

Le 2 mars 1991, Serge Gainsbourg nous quittait, emporté par une crise cardiaque à son domicile parisien, situé rue de Verneuil, dans le 7ème arrondissement. Le chanteur, fumeur et buveur invétéré, a marqué les esprits par ses textes et ses multiples provocations. Sans doute la raison pour laquelle trente ans plus tard, personne ne l’a oublié. Ses proches font tout pour entretenir sa mémoire, à l’image de sa fille Charlotte Gainsbourg. Après l’avoir si longtemps gardée pour elle, la compagne d’Yvan Attal a décidé d’ouvrir les portes de la maison de son père pour en faire un musée et accueillir du public : « J’ai enfin trouvé une personne de confiance qui m’accompagne sur le projet. J’avais besoin d’être épaulée. […] On réfléchit encore au nom, entre Maison Serge Gainsbourg ou l’Hôtel particulier, en résonance avec sa chanson. Tout est resté en l’état. La maison paraît encore habitée. C’est comme s’il venait de passer la porte », indiquait-elle dans les colonnes des Inrockuptibles. Les souvenirs de Serge Gainsbourg, Jane Birkin les a toujours en tête. Mais à la veille des trente ans de sa mort, la plus française des...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >