ILS N'AURAIENT JAMAIS DÛ SE QUITTER - Cet été, Gala vous propose de retrouver les grandes sagas qui ont illustré le magazine au fil du temps. Entre Jane Birkin et Serge Gainsbourg, ce furent 12 ans de passion. Jusqu'à la séparation des corps. Parce qu'elle n'en pouvait plus de ses démons. Parce qu'il ne supportait pas l'infidélité. Pourtant, les cœurs n'ont jamais cessé de battre l'un pour l'autre..
Jane Birkin et Serge Gainsbourg : les ex inséparables

Indissociables. Voilà ce que sont devenus Jane Birkin et Serge Gainsbourg, par delà l'amour, par delà la mort, au fil du temps. Trente ans encore après le décès du "l'homme à la tête de chou", difficile d'évoquer l'un sans penser à l'autre. Riche de ses souvenirs, Jane ne cesse de raconter sa vie tumultueuse, passionnelle avec Serge. Côté scène, Birkin continue de chanter Gainsbourg à travers le monde. Elle a encore susurré ses mots pendant le confinement. Bien que vivant seule aujourd'hui et quand bien même elle s'apprête à sortir un nouvel album, Oh pardon tu dormais, travaillé avec Etienne Daho, en novembre, l'ex-fan des sixties ne veut pas d'exorcisme. Plus qu'un fantôme, Gainsbourg est une part d'elle-même. Gala revient sur leur melody d'amour, avec ses anicroches, jusqu'à l'inévitable point de rupture. Fin d'une histoire, début d'une légende...

Quand Jane claqua la porte du 5 bis, rue de Verneuil, à Paris, le cœur de Serge fit crac. L’été touchait à sa fin en cette mi-septembre 1980. L’air s’était refroidi, comme les sentiments de la petite Anglaise pour son pygmalion. Jane se faisait la malle avec Kate et Charlotte, pour rejoindre un beau gosse, le cinéaste Jacques Doillon, plus jeune, plus gai, plus lumineux que l’homme à la tête de chou. La rupture fut rapide, brutale, radicale. Peu de mots furent échangés entre les anciens amants, à quoi bon… Jane voulait faire vite. Elle fuyait Serge, elle avait peur qu’il la...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >