Ce dimanche 13 décembre dans les colonnes du JDD, Jane Birkin a dévoilé la manière dont elle a écrit les textes de son dernier album Oh ! Pardon tu dormais…, composé par Étienne Daho. Elle est également revenue sur l'un des derniers souvenirs qu'elle garde de Serge Gainsbourg, le jour de sa mort, le 2 mars 1991.
Jane Birkin : ce douloureux souvenir qu’elle garde de la mort de Serge Gainsbourg

À soixante-quatorze ans, Jane Birkin ne semble pas prête à renoncer à sa carrière d’artiste-interprète. La chanteuse sort en effet son quatorzième album studio, Oh ! Pardon tu dormais…, dont les arrangements ont été composés par Étienne Daho. Il ne s’agit par ailleurs que du deuxième album pour lequel elle a écrit des textes depuis Enfants d’hiver, sorti en 2008. Le titre de ce nouvel opus renvoie à la pièce de théâtre du même nom qu’elle a écrite et jouée en 1999. Il est également dédié à la mémoire de sa fille Kate, décédée en 2013, issue de son union avec le compositeur anglais John Barry. Entre quelques confessions inédites et réminiscences d’un temps révolu, la chanteuse a en outre partagé l’un des derniers souvenirs qu’elle a de Serge Gainsbourg, le jour de sa mort le 2 mars 1991.

Après avoir raconté comment elle était retournée dans le célèbre hôtel particulier de la rue de Verneuil dans le cadre d’un documentaire réalisé par sa fille Charlotte, Jane Birkin a donc dévoilé l’ultime image qu’elle conservait de Serge Gainsbourg : « Mais une autre sensation recouvrait le tout, que je n’ai jamais pu oublier :...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >