Le Fort de Brégançon, une des résidences présidentielles, regorge de secrets et d'anecdotes. Si Emmanuel Macron apprécie s'y reposer, il y a un président de la République qui ne pouvait pas le voir en peinture. Humilié entre ses murs, Jacques Chirac n'a jamais aimé s'y rendre.
Jacques Chirac : ce très mauvais moment qu'il a vécu au Fort de Brégançon

Emmanuel Macron et sa femme Brigitte semblent adorer séjourner au Fort de Brégançon. Près de Bormes-les-Mimosas, cette résidence présidentielle fait le bonheur du couple lors de chaque pause estivale. Mais le Fort n'a pas toujours fait l'unanimité parmi les autres présidents de la République. Certains en ont même gardé de mauvais souvenirs. C'est le cas de Jacques Chirac, décédé en septembre 2019. Alors qu'il est le Premier ministre de Valéry Giscard d'Estaing en 1976, il s'y rend en compagnie de sa femme Bernadette, sur invitation du président lui-même. Les temps sont alors troubles et une discussion politique s'impose entre les deux hommes. Pourtant, Valéry Giscard d'Estaing se rendra indisponible pour son Premier ministre. Il invite même son moniteur de ski personnel et sa femme à se joindre à eux durant le séjour, ce qui rendit impossible une conversation sur des sujets sensibles. Lors du premier dîner, le président aurait voulu symboliser sa puissance en siégeant dans un fauteuil confortable, tout comme sa femme, tandis que le couple Chirac n'avaient eu que des chaises.

Les photos interdites

Une dernière anecdote qui prête à sourire a marqué un...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !