Avant de décéder ce vendredi 30 juillet, Jacob Desvarieux avait été vacciné à trois reprises contre la Covid-19. Certains sont donc persuadés que sa mort est en lien avec la vaccination. C'est pourquoi la journaliste Christine Kelly a tenu à faire une petite mise au point.
Jacob Desvarieux mort de la Covid-19 malgré trois doses de vaccin : Christine Kelly donne une explication

La triste nouvelle est tombée ce vendredi 30 juillet : Jacob Desvarieux est décédé à l'âge de 65 ans. De santé fragile depuis une greffe rénale - il était diabétique -, le musicien avait été hospitalisé le 12 juillet à Pointe-à-Pitre après avoir été contaminé par le coronavirus. C'est d'ailleurs parce qu'il faisait partie de personnes à risque face à la maladie, qu'il avait reçu trois doses de vaccin. De quoi déclencher une polémique sur les réseaux sociaux, où de nombreux réfractaires aux vaccins accusent les injections d'être à l'origine de sa mort. C'est pourquoi la journaliste Christine Kelly s'est permis une petite mise au point sur Twitter.

"Sur le cas du triste décès de notre ami Jacob Desvarieux et ses trois vaccins. Quand on est greffé, transplanté on prend à vie un traitement immunosuppresseur qui empêche le système immunitaire de réagir et détruit le vaccin. On fait 3 ou 4 vaccins en espérant...", a expliqué avec beaucoup de pédagogie la journaliste de CNews. Mais cela n'a pas suffi à convaincre les plus sceptiques, comme en témoigne la multitude de commentaires sous sa publication.

Peu avant d'apprendre la disparition du...

Vous souhaitez participer au salon des seniors ? Obtenez une invitation gratuite et venez nous rencontrer en cliquant ici >