En cette période de crise sanitaire, Rachida Dati a pris l'initiative d'ouvrir un centre de vaccination dans le 7e arrondissement de Paris. Problème, Anne Hidalgo a demandé la fermeture de cet établissement. Dans une interview accordée au Point, l'ex-Garde des Sceaux a dénoncé "l'incohérence" de la politique vaccinale de la maire de la capitale.
« Incompétence et cynisme » : Rachida Dati entame un bras de fer avec Anne Hidalgo

Nouveau bras de fer entre Rachida Dati et Anne Hidalgo. Il y a plusieurs semaines, l'ancienne Garde des Sceaux a pris l'initiative d'ouvrir un centre de vaccination dans le 7e arrondissement, où elle est maire, afin d'administrer le vaccin contre la Covid-19 - plus précisément le Pfizer et le Moderna - aux enseignants et personnels des écoles. Dans ce centre de vaccination, près de 400 doses ont été distribuées par jour aux habitants. Mais il semblerait que cette initiative locale n'ait pas plu à la maire de Paris. Comme l'a rapporté Le Point le 5 avril, Anne Hidalgo a demandé au préfet de police, Didier Lallement, de fermer ce centre. Auprès de nos confrères, la maire du 7e arrondissement a dénoncé cette décision et "l'incohérence" de la politique vaccinale de la Ville de Paris.

"Je suis aussi le seul arrondissement à avoir mis en place le dépistage par tests salivaires des enfants et des personnels dans l'ensemble des écoles. Ne pas l'avoir fait dans tout Paris est irresponsable. Rien n'est géré au niveau de l'ensemble de Paris, tant par incompétence que par cynisme, pour faire porter la responsabilité des dysfonctionnements sur le gouvernement", a pesté Rachida Dati auprès de l'hebdomadaire. Et d'enfoncer le clou : "Aujourd'hui, il n'y a pas d'organisation cohérente ni de la vaccination ni du dépistage", a estimé celle qui été ministre de la Justice sous Nicolas Sarkozy.

Rachida Dati a également profité de cet entretien pour faire part...

Gonfler votre vélo, voiture, moto, ballon en quelques minutes !