Un père de famille indien de 50 ans s'est suicidé pensant avoir chopé le coronavirus, le virus chinois qui fait des ravages. Seulement, cet homme n'était pas du tout infecté.
Il se donne la mort pensant avoir le coronavirus alors qu'il souffre d'une simple infection urinaire

Les autorités indiennes se sont données pour mission de renforcer leur lutte contre la psychose autour du coronavirus. Décision qui a été renforcée, jeudi 13 février 2020, alors qu'un homme de 50 ans s'est donné la mort pensant être infecté. Ce père de famille de trois enfants s'était rendu dans un hôpital local du sud de l'Inde pour réaliser des tests sanguins après avoir regardé des vidéos sur le Covid-19 (nouveau nom du coronavirus), et pensant en souffrir. "Tous ses examens étaient normaux, à l'exception d'une infection urinaire pour lequel un traitement lui a été recommandé", a expliqué un responsable de santé du district de Chittoor dans l'État d'Andhra Pradesh, comme le rapporte CNews. "Mais il a paniqué et a déchiré les rapports de résultats. Il s'est ensuite suicidé lundi (10 février 2020)", a-t-il ajouté.

Aucun élément n'a été donné concernant l'état psychiatrique de cet homme avant son passage à l'acte. Selon la presse locale,...