En pleine campagne, Donald Trump a annoncé ce vendredi 16 octobre à Macon (Géorgie), qu'il quitterait le sol américain si son adversaire, Joe Biden, remportait la prochaine élection présidentielle.
Humiliation intolérable pour Donald Trump ! S'il perd les élections il quitte les États-Unis

Une annonce inattendue. Ce vendredi 16 octobre, Donald Trump s'est déplacé à Macon, en Géorgie, pour sa campagne présidentielle. Entouré de ses partisans républicains, le candidat à l'élection présidentielle américaine de 2020 face à Joe Biden, a évoqué sur le ton de la moquerie, la manière dont son adversaire incite les Américains à respecter les gestes barrières, dans le contexte de la pandémie du coronavirus. Le président de la République ne s'est pas arrêté là, puisque d'après TMZ, il a glissé qu'il ne supporterait pas l'humiliation de perdre contre le candidat démocrate, et qu'il quitterait les États-Unis si ce scénario se présentait. Un discours prononcé face à une foule où peu de personnes portaient des masques, et où la distanciation sociale n'était presque pas appliquée.

Pour rappel, Joe Biden, qui a été testé négatif au Covid-19, avait souligné l'importance des gestes barrières, sur Twitter le vendredi 2 octobre. "Je suis heureux d’annoncer que Jill et moi avons été testés négatifs au Covid", avait-il publié avant d'ajouter : "J’espère que cela servira de rappel : portez un masque, respectez la distanciation sociale et lavez-vous les mains." De son côté, Donald Trump, qui décrit son opposant comme "le pire candidat de l'histoire de la politique présidentielle", continue de minimiser la dangerosité du virus depuis le début de sa propagation, alors que plus de 218 000 morts sont à déplorer dans le pays.

rel="nofollow">

Télécharger gratuitement notre guide LMNP et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !