L'héritage de Johnny Hallyday a divisé sa famille provoquant une guerre médiatico-judiciaire durant de longs mois. Selon Florent Pagny, le rockeur n'est pas "blanc-bleu" dans cette affaire et a sa part de responsabilité dans les tensions entre son épouse et ses enfants.

C'est la pomme de discorde, le point de rupture au sein de la famille. L'héritage de Johnny Hallyday a semé le trouble parmi son épouse et ses enfants, une guerre médiatico-judiciaire sans pitié a déchiré cette union sacrée qui avait tant ému les Français lors de l'hommage populaire rendu au rockeur après sa mort. Dans son testament, la star a légué son patrimoine à Laeticia Hallyday, ne laissant rien à ses deux aînés, David Hallyday et Laura Smet.

Une disposition que ces derniers ont contesté devant la justice. Après de longs mois de bataille, les relations pourraient désormais s'apaiser, la veuve du taulier a en effet tendu la main à ses beaux-enfants dans un communiqué le 14 octobre dernier. La fin d'un long combat ? Pour Florent Pagny, interviewé sur RTL en partenariat avec Télé Loisirs, "ça va se régler." Le chanteur en est sûr : "Il vont régler leur histoire (...) Tout le monde est intelligent là-dedans."

Pour le chanteur, Johnny Hallyday a...