Depuis la mort d'Alain Bashung en mars 2009, son fils Artur, n'a rien touché de son héritage. Avant de mourir, le célèbre chanteur avait en effet pris la décision d'écarter son fils de son testament, au profit de sa dernière femme, Chloé Mons. La terrible condition qui doit être remplie pour qu'Artur puisse toucher sa part a été dévoilée dans un numéro de l'émission "Héritages" diffusée ce jeudi 22 octobre 2020 sur NRJ12.
Héritage d'Alain Bashung : l'horrible stratagème mis en place pour déshériter son fils Arthur

Le clan Hallyday est loin d’être le seul à s’être déchiré pour une sombre affaire d’héritage : la famille Bashung peut également être citée en ce qui concerne les histoires de succession houleuses. En mars 2009, le célèbre chanteur Alain Bashung décédait à l’âge de 61 ans des suites d’un cancer du poumon. L’artiste a laissé derrière lui deux enfants : Arthur, né en 1983 de sa relation avec Chantal Monterastelli et Poppé, née en 2001 de son mariage avec Chloé Mons… qui n’est autre que sa dernière épouse.

Plus de dix ans après la mort du chanteur, sa famille recomposée continue de se déchirer concernant l’héritage laissé par Alain Bashung notamment car ce dernier, n’a pas laissé un centime à son fils aîné, Arthur.

Il y a quelques mois, quand l’affaire du testament de Johnny Hallyday avait éclaté dans la presse, Arthur Bashung s’était d’ailleurs livré dans les colonnes du JDD : « L’actualité m’y fait penser, cela...

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >