La période de confinement peut être propice aux angoisses chez les enfants. Harry Roselmack s'est confié sur les inquiétudes de son plus jeune fils, Leroy, liées au COVID-19
Harry Roselmack : son plus jeune fils fait des cauchemars à cause du COVID-19

Il est vrai que ce virus à de quoi faire peur. Le COVID-19 fait encore de nombreuses victimes alors que les Français vont bientôt terminer leur troisième semaine de confinement. Les chiffres peuvent être anxiogènes : des milliers de morts dans le monde entier et une pandémie qui ne cesse de toucher les villes et les pays. Une situation très délicate, qu'il faut expliquer aux enfants, afin qu'ils comprennent pour quelles raisons ils ne vont plus à l'école et pourquoi ils sont tous les jours entourés de leurs parents chez eux. C'est ce qu'essaie de faire Harry Roselmack, papa de trois bambins : Omaya, 12 ans, Yanaël, 11 ans et le petit dernier Leroy, âgé de 9 ans. Ce véritable papa poule, qui continue de travailler à distance peut profiter de ses enfants pendant cette période de confinement. Interviewé par Télé-Loisirs, le présentateur de Sept à Huit est revenu sur la gestion de la crise dans son foyer. "Avec les enfants, on essaie de dédramatiser au maximum. On leur dit qu'ils sont très bien protégés du virus, que je prends toutes les précautions quand je sors", explique-t-il.

Un mauvais rêve, si réel

Très fier de ses enfants, Harry Roselmack a tout...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >