Désormais installée au Canada avec Archie et le prince Harry, qui les a rejoints ce lundi 20 janvier, Meghan Markle savoure sa nouvelle vie. De l'autre côté de l'Atlantique, la duchesse de Sussex ne boude pas son plaisir de s'être éloignée de la famille royale. Mais surtout, elle est heureuse pour son mari.
Harry libéré de ses chaînes : Meghan Markle se réjouit de son retrait de la monarchie

Pour Meghan Markle, c'est un véritable soulagement. Au Canada, dans ce pays qu'elle aime tant, la duchesse de Sussex a commencé sa nouvelle vie bien loin de la famille royale. Libérée après avoir officialisé son départ de The Firm, elle savoure son retour à "l'anonymat" et les plaisirs quotidiens dont elle a souvent dû se passer. En balade en forêt avec son fils et ses chiens, presque comme madame tout-le-monde, le sourire de Meghan Markle ce lundi 20 janvier était sincère. Et pour cause, le soir même elle a retrouvé son mari, qui a atterri à Vancouver après avoir réglé ces derniers engagements au Royaume-Uni. Heureuse de son arrivée, la duchesse de Sussex se réjouit surtout de sa "libération". A ses amis en effet, elle a expliqué que ce retrait était la meilleure chose qui pouvait arriver au prince Harry. "C'est son amour pour lui qui a rendu cela possible", confie l'un d'entre eux au Daily Mail.

"Elle a dit que comme elle, son esprit était écrasé et qu'elle ne supportait tout simplement plus de le voir souffrir", a poursuivi le proche de la duchesse. Dans le manoir canadien qu'ils occupent, les Sussex se sentent à leurs aises. D'ailleurs, ils n'ont absolument aucune envie de "quitter l'endroit où ils séjournent" et où ils sont "les bienvenus pour vivre comme ils le souhaitent". Une bouffée d'air frais pour Meghan Markle. "Elle l'appelle son endroit heureux et dit qu'au cours des deux derniers mois, elle s'est sentie plus à la maison...