Ce dimanche 10 février a eu lieu la 61e cérémonie des Grammy Awards à Los Angeles. L'occasion de revenir sur les temps forts qui ont marqué l'événement.Comme chaque année, tout le...

Ce dimanche 10 février a eu lieu la 61e cérémonie des Grammy Awards à Los Angeles. L’occasion de revenir sur les temps forts qui ont marqué l’événement.

Comme chaque année, tout le gratin -ou presque- de l'industrie musicale s’est réuni pour assister à la soirée des Grammy Awards, organisée ce dimanche au Staples Center de Los Angeles. Un show pailleté placé sous le signe du féminisme, dont on retiendra quelques grands moments marquants.

Grand vainqueur de cette 61e cérémonie, le rappeur Childish Gambino (alias Donald Glover) a raflé quatre récompenses : chanson de l’année, enregistrement de l’année, meilleure performance rap et meilleure vidéo musicale, pour son titre «This is Amercia». Un sacre pour l’artiste de 35 ans qui a pourtant brillé par son absence. Il avait en effet refusé l’offre de l’Académie de se produire sur scène, et même celle d’assister à la cérémonie.

À lire aussi : Grammy Awards 2019 : Kylie Jenner et Travis Scott, tactiles et fougueux aux Grammy Awards

Publicité

Tout aussi absente que Childish Gambino, Ariana Grande a quant à elle remporté le premier Grammy de sa carrière pour «Sweetner», sacré meilleur album pop de 2019. La chanteuse de 25 ans, qui devait initialement se produire sur scène, s’était disputée avec les producteurs de la cérémonie et avait tout bonnement choisi de boycotter la soirée. C’est sur les réseaux sociaux qu’elle a néanmoins choisi de réagir, en postant plusieurs...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :