Les enfants ne sont pas toujours formidables : ils peuvent aussi être très cruels. Gilles Bouleau s'est souvenu d'un moment très désagréable qu'il a vécu dans la cour d'école, où tous ses petits camarades l'ont dévisagé comme s'il était « un imbécile ».
Gilles Bouleau humilié dans la cour d’école : son triste souvenir d’enfance

Ce lundi 25 mai, Gilles Bouleau fête ses 58 ans. L’occasion pour le journaliste de TF1 de se plonger dans ses souvenirs, à l’invitation de nos confrères de Télé-Loisirs. Le présentateur du JT de 20h s’est remémoré des moments de son enfance, notamment quelque chose qui l’a beaucoup marqué : le fait que ses parents n’aient pas de poste de télévision quand il était petit. Déjà très attiré par le petit écran, le jeune Gilles Bouleau en a été frustré : « Il m’arrivait d’aller chez une personne qui n'habitait pas très loin de chez moi et qui avait la télévision. Là, je mangeais des biscottes en regardant Tintin. C’était une récompense ! » L’été, lorsque lui et sa famille partaient en vacances en Corse, ce n’étaient pas les paysages qui le faisaient le plus rêver : « Mes parents louaient une maison où il y avait un téléviseur. D’ailleurs, mon père m’avait dit un jour, alors que j’avais 6 ans : “Attention : la speakerine, elle voit tout ce que tu fais !” J’étais complètement flippé, se souvient-il avec humour. J’ai longtemps cru que Denise Fabre me surveillait ! »

Sans télévision, difficile de suivre les...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !