Fut un temps où Gérard Collomb pouvait compter sur l'amitié d'Emmanuel Macron. Une relation mise à mal par les tensions existantes entre le maire de Lyon et Brigitte Macron, mais également avec la fille de celle-ci, Tiphaine Auzière, comme le relatait nos confrères de Vanity Fair en mars dernier.
Gérard Collomb : les raisons des tensions avec Brigitte Macron et sa fille Tiphaine

En retirant sa candidature aux municipales de Lyon au profit de celle d'un candidat Les Républicains, Gérard Collomb a trahi Emmanuel Macron. Fusionnels en 2017, les deux hommes auraient vu leur relation se dégrader petit à petit en raison des tensions opposant l'actuel maire de Lyon aux proches du président. Des crispations qui auraient atteint leur point d'orgue à l'occasion d'un déjeuner pendant la campagne présidentielle, détaille Vanity Fair.

Au cours de ce dernier, Brigitte Macron aurait dit à Caroline Collomb : "Si Emmanuel est élu, il lui faudra quelqu’un de confiance pour être premier ministre." Une remarque qui n'aurait pas plu à la femme de l'ancien ministre de l'Intérieur, connue pour son caractère "explosif", qui aurait alors opposé à la future Première dame une "fin de non-recevoir". Loin d'être anodine, cette brouille aurait convaincu Emmanuel Macron de prendre ses distances avec Gérard Collomb, qui aurait également fait preuve d'animosité envers sa belle-fille, Tiphaine Auzière.

Des caprices de diva ?

En effet, les relations entre l'avocate et celui que les proches du président qualifient désormais de "planche pourrie" ne seraient pas non plus au beau fixe. "Les employés de l’hôtel Charlemagne, où l’équipe du candidat (ndlr : Emmanuel Macron) a séjourné durant trois jours, ont pu goûter les manières de la garde rapprochée (...) Quand il ne fallait pas répondre aux demandes en tout genre du chargé de sécurité,...