Alors que le maire de Lyon se rapproche d'une coalition avec la droite pour le second tour des élections municipales, des membres de l'exécutif se sont lâchés à propos de Gérard Collomb.
Gérard Collomb : cette phrase assassine d'un ministre d'Emmanuel Macron

Le 28 mai, Gérard Collomb a retiré sa candidature à la mairie de Lyon au profit de celle d'un membre de Les Républicains. Un rapprochement avec la droite, placée sous le patronage de Laurent Wauquiez qui a consterné les membres de la majorité, la porte-parole de l'Élysée Sibeth Ndiaye, déclarant par exemple sur BFM TV : "Je ne sais pas si c'est un affront personnel fait à Emmanuel Macron, mais j'éprouve énormément de déception à l'égard de Gérard Collomb, car il a été un des tout premiers compagnons de l'aventure En marche !"

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner s'est lui aussi laissé aller à un commentaire : "Il a perdu les élections municipales au premier tour et je trouve que ce choix politique le perd dans le champ politique. Dans cette attitude il se perd lui-même".

"Une planche pourrie"

En plus des déclarations publiques, qui se tiennent dans les limites de la bienséance, les langues se délient aussi en privé. Le Point rapporte ainsi qu'un...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !