Sa propriété est bien gardée ! Chaque jour, une brigade de police surveille la demeure de Tourcoing de Gérald Darmanin. Une garde rapprochée qui a permis d'arrêter un rôdeur dans la nuit du 12 au 13 juillet.
Gérald Darmanin : sa nouvelle maison sous haute surveillance

Des policiers du commissariat de Tourcoing sont mobilisés chaque jour, 24h/24. Depuis que Gérald Darmanin a été nommé ministre de l’Intérieur, le 6 juillet 2020, son voisinage assiste à ballet de fonctionnaires de police. Au moins une brigade est mobilisée chaque jour pour surveiller la demeure du ministre. "Ah ça oui, toute la journée, on voit passer les voitures de police", confie une source au journal La Voix du Nord. Ainsi, aux alentours de sa propriété de 300m2 qu’il s’est offerte à l’été 2019 près de la gare de Tourcoing (Nord) pour réduire le temps de transport, "des brigades lourdement armées peuvent rester en stationnement dans la rue ou à proximité pendant des heures pour sécuriser les lieux", rapportent nos confrères.

Un dispositif qui a permis d’arrêter un rôdeur de 33 ans dans la soirée dimanche 12 juillet 2020. "Très défavorablement connu des services de police", l’homme "pris d'un accès d’énervement" s’est attaqué à la voiture d'un voisin en cassant le rétroviseur en apercevant un CRS garder la maison de celui que les habitants continuent d’appeler "Monsieur le maire". En état d'ivresse, il a été placé en cellule de dégrisement avant d’être mis en garde à vue. Une affaire prise au sérieux dont la brigade anticriminalité de la sécurité publique de Lille s'est saisie.

Une sécurité d’autant plus importante que Gérald Darmanin est loin de faire l’unanimité. Cible de nombreuses critiques...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !