Invité sur le plateau de C à vous vendredi 29 mai, Franz-Olivier Giesbert a expliqué ne pas avoir eu peur du coronavirus. Mais le journaliste a tout de même perdu plusieurs de ses proches.
Franz-Olivier Giesbert, pas inquiet face au coronavirus même s'il "a perdu quelques amis"

Le coronavirus n'épargne personne. Alors que le déconfinement a commencé et que la vie va pouvoir reprendre doucement dès le 2 juin prochain, l'épidémie semble toucher à sa fin en France. Mais après près de trois mois, le pays est fortement endeuillé. Au dernier décompte, 28.714 personnes ont perdu la vie après avoir contracté le Covid-19 dont plusieurs personnalités, comme Manu Dibango, Patrick Devedjian, Christophe ou encore Pape Diouf et Claude Goasguen pour ne citer qu'eux. Comme beaucoup de Français, Franz-Olivier Giesbert fait partie de ceux qui ont dû dire adieu à des amis. Sur le plateau de C à vous vendredi 28 mai, le journaliste a expliqué ne pas "avoir eu peur" de l'attraper, même s'il "a vu quelques amis y passer". "J'ai perdu quelques amis, a confié Franz-Olivier Giesbert. Donc j'ai commencé à voir les choses un peu différemment. Quand vous avez Christophe qui a à peu près votre âge... Ça m'a beaucoup ému."

Touché par ces nombreux décès,...