Alors que le procès du Penelopegate - sur les emplois présumés fictifs de Pénélope Fillon - était prévu pour le lundi 24 février, les avocats de François et Pénélope Fillon et de Marc Joulaud demanderont le renvoi de la première journée d'audience. Un choix justifié par les conflits sociaux qui secouent le pays.
François et Penelope Fillon : leurs avocats vont demander le report de leur procès

Un procès perturbé par le climat de crise sociale. Mais pas n’importe quel procès : celui de Pénélope Fillon, François Fillon et Marc Joulaud, jugés à Paris dans l’affaire des emplois présumés fictifs de Mme Fillon. Pour rappel : En 2017, Le Canard enchaîné révélait que Penelope Fillon aurait bénéficié d'emplois présumés fictifs. Ainsi éclatait l'affaire dite du "Penelope Gate". Trois ans après, les époux Fillon doivent répondre de ces accusations devant la justice.

Mais c’était sans compter les mouvements sociaux qui s’organisent contre la réforme des retraites. En effet, alors que le procès devait se tenir du 24 février au 11 mars devant le tribunal correctionnel de Paris, l’AFP indique que les avocats Antonin Lévy, Pierre Cornut-Gentille et Jean Veil « ont informé le tribunal d'une demande de renvoi de l'audience prévue le lundi 24 février 2020 en soutien au mouvement de grève des avocats contre la réforme de leur régime autonome de retraite ». Si la demande des avocats est entendue, le procès ne débutera que le mercredi 26 février.

L'ancien Premier ministre et son ancien suppléant dans la Sarthe, Marc Joulaud, seront notamment jugés pour détournement de fonds publics, et Penelope Fillon pour complicité et recel. Les Fillon seront aussi jugés pour complicité et recel d'abus de biens sociaux. En parallèle, la femme de l'ancien Premier ministre est candidate aux prochaines élections municipales de la ville de...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.