C'est une étonnante affaire qu'à dévoilé L'Obs ce lundi 7 juin. Lors d'une université citoyenne organisée par des gilets jaunes le samedi 5 juin, Francis Lalanne se serait emporté contre le journaliste de Quotidien Paul Larrouturou et son équipe, allant jusqu'à frapper le cameraman. Le chanteur nie les faits.
Francis Lalanne : le chanteur accusé d’avoir frappé un journaliste de Quotidien

Francis Lalanne est un homme de caractère. Ainsi, lorsqu’il n’écrit pas des tribunes enflammées appelant à renverser Emmanuel Macron dans France Soir, il organise des manifestations enfiévrées durant lesquelles il appelle les participants à s’embrasser goulument oubliant les gestes barrières et autres précautions sanitaires. Et lorsque cela ne suffit pas, notre Che Guevara national n’hésiterait pas à taper du poing, notamment sur les journalistes. Ce lundi 7 juin, L’Obs rapporte en effet que le chanteur n’a pas hésité à s’en prendre au cameraman d’une équipe de Quotidien en marge d’un rassemblement organisé par des gilets jaunes le samedi 5 juin.

« Samedi 5 juin vers 15 heures, dans le parc des libertés, il fait beau, l’ambiance est calme et concentrée, une cinquantaine de personnes assiste sur des chaises à une conférence intitulée France pays des droits de… ? » Débute ainsi légèrement l’article disponible sur le site de L’Obs, « Quand tout à coup des cris interrompent les intervenants. À quelques mètres de là, Francis Lalanne, tout de noir vêtu, s’énerve contre une équipe de télévision de...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >