Il y a deux ans, le 7 janvier 2018, France Gall s'éteignait des suites de la récidive de son cancer, après une carrière éblouissante, qui a à jamais marqué la chanson française. Toutefois dans les années 1990, la chanteuse avait décidé de mettre sa carrière entre parenthèses, à la suite de deux drames qui ont marqué sa vie.
France Gall : pourquoi elle a choisi de mettre sa carrière en pause à la fin des années 90

Si elle a eu une carrière florissante dès l'âge de 16 ans et a marqué la chanson française, les drames qui ont ponctué la vie de France Gall l'ont poussé à mettre sa passion de côté pendant plusieurs années. Deux ans après la mort de la chanteuse, disparue le 7 janvier 2018 des suites de la rechute de son cancer, impossible de ne pas se souvenir des années 1990, qui ont été une décennie noire pour l'artiste. Et pour cause : après avoir perdu son grand amour Michel Berger avec qui elle a vécu pendant 20 ans, en 1993, quatre ans plus tard, c'est sa fille Pauline qui mourrait à l'âge de 19 ans de la mucoviscidose, maladie longtemps gardée secrète, notamment par son père.

Deux drames suite auxquels, France Gall a pris une décision radicale : mettre un terme à sa carrière de chanteuse en 1997. En deuil de son grand amour et de sa fille, la chanteuse avait toutefois accepté de témoigner pour un documentaire, France Gall par France Gall, diffusé sur France 3 en 2001. Elle évoquait alors la disparition prématurée de sa fille. "On n’en revient pas de vivre un truc pareil, racontait-elle, on n’en revient pas de vivre ça, car c’est justement le truc qu’on en veut pas et qu’on ne peut pas vivre. Tout le monde dit que c’est impossible, inhumain… Et pourtant on me le fait vivre et je n’en revenais pas que ce soit possible", avait-elle confié. Néanmoins, si l'arrêt de sa carrière a été une conséquence de ces drames, hors de question...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >