Certains l'ignorent peut-être mais France Gall avait représenté le Luxembourg lors du célèbre concours de l'Eurovision, en 1965. À l'occasion des deux ans de sa mort, ce mardi 7 janvier, retour sur cette victoire qu'elle a très mal vécue, et ce pour plusieurs raisons.
France Gall giflée le soir de l'Eurovision : sa victoire a eu un goût amer

Voilà deux ans qu’elle s’en est allée. Avant de devenir une icône des années 70 et 80, France Gall, décédée le 7 janvier 2018 à l’âge de 70 ans, a dû se faire un nom et une place dans le monde exigeant de la musique. En 1965, la chanteuse va connaître un véritable tremplin, puisqu’elle est choisie pour représenter le Luxembourg lors du célèbre concours de l’Eurovision. Mais, comme on l’apprend dans le documentaire France Gall & Michel Berger ‘toi sinon personne’, tout ne s’est pas exactement passé comme prévu pour l’artiste qui interprétait ce soir-là Poupée de cire, poupée de son, une chanson écrite et composée par Serge Gainsbourg. Sur scène, sa voix singulière, un brin enfantine, a fait l’unanimité. La jeune femme a su convaincre son auditoire, au point d'être sacrée grande gagnante du concours lors de l'édition 1965. Une victoire qui a lui a très vite causé du tort...

En coulisses, France Gall s’est en effet fait plusieurs ennemis parmi ses concurrents étrangers, comme l'ont rapporté nos confrères de Closer. L’ex de Michel Berger a même été giflée par la candidate qui a décroché la seconde place du podium. « La concurrente anglaise a été très déçue car elle devait gagner. D’après elle et tout le monde. Finalement, c’est moi qui l’ai eu et je m’en fichais complètement. J’ai le souvenir d’une gifle », confiera la principale intéressée dans l’émission C’est votre vie, sur France...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >