Comme de nombreux artistes, Florent Pagny a décidé de donner de la voix pour aider le personnel soignant, en pleine épidémie de coronavirus. Il a participé au morceau « Pour les gens du secours » avec Marc Lavoine et Pascal Obispo. Une belle initiative pourtant critiquée. Le chanteur a décidé de répliquer.
Florent Pagny attaqué sur ses impôts : il répond aux "aigris de la vie"

« Je paie mes impôts en France depuis toujours. » Cette phrase signée Florent Pagny a comme un air de déjà vu. Pourtant, le chanteur s’est senti obligé de clarifier à nouveau sur France Info sa situation fiscale. Pourquoi revenir sur ce sujet ancien ? Parce que depuis la sortie de la chanson « Pour les gens du secours » qu’il interprète avec Marc Lavoine et Pascal Obispo au profit de la Fédération hospitalière de France et de la Fondation Hôpitaux de France, en pleine crise de coronavirus, les critiques pleuvent sur les réseaux sociaux. Certains lui reprochent de faire dans la générosité sans payer d’impôt sur le sol français. Les mots d’une minorité que Florent Pagny a décidé de ne pas laisser passer.

« À 99% c'est positif et les gens comprennent ce qu'on est en train d'essayer de faire, mais c'est vrai qu'il y a 1% de ce que j'appelle les aigris de la vie qui, d'un seul coup, n'arrivent même pas à dépasser le moment qu'on est en train de vivre et qui ne voient que du négatif parce que je ne paierais pas mes impôts en France », regrette l’ancien de coach de The Voice qui dénonce une injustice. « C'est vrai que ça me fait un espèce de nœud parce que c'est totalement injuste. À chaque fois je suis obligé de faire cette explication, ce cours de fiscalité », explique le chanteur qui rappelle qu’il est respecte la règle française en vigueur pour tous les artistes.

« Toute performance et prestation sur le territoire...