Mardi 15 mars, dans l'émission L'instant M sur France Inter, la journaliste média Sonia Devillers a dévoilé une info hallucinante : fin 2009, tandis qu'elle ne présentait plus aucune émission sur la première chaîne, Flavie Flament touchait malgré tout près de 40 000 euros par mois ! Révélations. 
©Abaca Press

Selon des révélations de la journaliste média Sonia Devillers dans l'émission L'instant M sur France Inter mardi 15 mars, Flavie Flament, ex-animatrice vedette de Tf1, aurait bénéficié d'un contrat exceptionnellement  doux tandis qu'elle ne travaillait plus pour la première chaîne.

Les termes bienveillants de son contrat, seraient notamment le fruit des changements occasionnées au cours des 10 dernières années par Nonce Paolini à la tête de la première chaîne. Confronté à l'émergence de la TNT et des baisses de marché, le grand patron a imposé un style nouveau, surtout auprès des animateurs : "Nonce Paolini n'aime pas les égos, Nonce Paolini n'aime pas les vedettes, et il les a tous dévalorisés, cadenassés, ratatinés", explique la journaliste. Aussi, pour Flavie Flament, qui a arrêté brusquement  sa carrière d'animatrice de variétés sur Tf1 après avoir refusé de présenter l'émission "Le Sexe dans tous ses états", les choses se sont arrangées à l'amiable. Très à l'amiable, même."Elle nous a dit que son contrat d'exclusivité lui permettait d'être rémunérée 40.000 euros par mois même si elle en faisait rien. Nonce Paolini a dit que cela suffisait" dévoile Sonia Devillers. Une somme rondelette pour l'ex star de la télé qui est parvenue, par la suite, à se faire une place en or sur RTL... 

Publicité
Publicité

A VOIR SUR LE MEME THEME - Flavie Flament simule l'orgasme en plein restaurant pour RTL