Pour Paris Match, les stars de la 72e édition du Festival de Cannes se sont prêtées au jeu de la photo souvenir. « N'oublie pas de sourire. » Ce conseil paternel, que Jean Dujardin...

Pour Paris Match, les stars de la 72e édition du Festival de Cannes se sont prêtées au jeu de la photo souvenir.

« N’oublie pas de sourire. » Ce conseil paternel, que Jean Dujardin continue à suivre, le cinéma le lui aura rendu au centuple. Il n’avait pas foulé les marches du Palais depuis sa consécration pour « The Artist » en 2011. Cela ne l’empêche pas d’être à Cannes comme chez lui. Dans « Le daim », de Quentin Dupieux, fable loufoque qui vire au cauchemar, son duo avec Adèle Haenel chemine avec habileté du rire à l’angoisse. Entre l’acteur oscarisé et la comédienne frondeuse, c’est encore une fois une histoire d’alchimie, celle qui fait le succès du Festival. Cette année en compétition, les vétérans du 7e art (Tarantino, Ken Loach ou Terrence Malick...) côtoient des nouveaux venus comme Justine Triet, Mati Diop ou Ladj Ly. Ici, les paillettes savent s’éteindre dans le noir pour que seul l’écran brille. A la Terrasse by Albane, le 15 mai. Dans « Le daim » qui a ouvert la Quinzaine des réalisateurs, Dujardin incarne un psychopathe en puissance face à Adèle Haenel, une serveuse gentiment toquée.

Lire aussi.Brad Pitt, Leonardo DiCaprio et toutes les stars du Festival de Cannes

Des comédies tendres – « La belle époque » de Nicolas Bedos – aux partitions audacieuses – « Chambre 212 » de Christophe Honoré –, en passant par l’autobiographie romancée – « Douleur et gloire » d’Almodovar –,...