La Fashion Week homme est terminée depuis le 19 décembre dernier, annonçant le début de la Haute Couture. L'occasion pour nous de revenir sur le défilé mixte de Jacquemus, au casting de rêve !
Fashion Week : casting de rêve pour le défilé Jacquemus

Samedi 18 janvier avait lieu le défilé Jacquemus présentant la collection hiver 2020/2021, à la fois homme et femme. Sobrement appelée " L'année 97 ", Simon Porte Jacquemus rendait hommage à l'année durant laquelle il a découvert la couture, et donc la mode. La première fois qu'il fabriquait une jupe pour sa mère, avec un rideau. Combien de jupes a-t-il imaginé depuis ? Combien de femmes a-t-il habillé ?

Première surprise : le choix du lieu pour ce défilé. Si Jacquemus nous avait habitué à des reconstitutions, des hommages au sud de la France, des endroits dépaysants, c'est à La Défense Arena qu'il a cette fois choisi de présenter ses créations. Nous sommes donc rentrés dans le noir quasi-complet, avec pour seul puit de lumière le sol blanc immaculé, de ce qui sera le catwalk.

Après quelques (longues) minutes d'attente, la musique rythmée commence. C'est Laetitia Casta qui ouvre le défilé "L'année 97", après presque 10 ans d'absence en Fashion Week. En effet, la dernière fois que l'on a pu la voir apparaître, c'est lors du défilé parisien Louis Vuitton pour l'automne/hiver 2011/12. On ne sait pas si cela signe le grand retour de Laetitia...

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >