En général, il raconte la vie des autres, mais c'est cette fois sur lui qu'a décidé de s'épancher Fabien Lecoeuvre dans son autobiographie. Un livre dans lequel le journaliste spécialiste de la chanson française revient sur son enfance compliquée, mais aussi sur ses premières relations amoureuses.
Fabien Lecoeuvre (TPMP) charmé par sa prof d'anglais à 13 ans : "Elle aurait pu être condamnée"

Depuis la rentrée Fabien Lecoeuvre fait rire les Français dans TPMP. Un sourire qui cache un sombre passé et une enfance compliquée. Celui qui a pour habitude de raconter la vie des stars de la chanson a décidé de se confier sans tabou sur la sienne dans son autobiographie intitulée Une chanson dans la tête, publiée aux éditions Le Passeur. Il y raconte « les coups de ceinturon » de son père. « Un soir que je ne savais pas ma table de 9, mon père m’attrape : ‘Dis au revoir à tes sœurs et à ta mère, on ne veut plus de toi comme enfant’ », se souvient-il dans les colonnes de Voici. Ce jour-là, ce père violent lui donnera une « chance ». Une autre fois, Fabien Lecoeuvre l’a sauvé du suicide.

« On le cherchait, et au sous-sol, j’ai entendu la voiture tourner, sans le voir. J’ai ouvert le coffre, il était là. Il voulait mourir. J’avais 14 ans, c’était très dur », explique celui qui révèle que sa mère a aussi fait plusieurs tentatives de suicide. Un quotidien très noir, loin des paillettes des stars de variété française qu’il affectionne tant comme Claude François. Son adolescence va retrouver aussi des couleurs plus gaies grâce à une relation qui serait aujourd’hui jugée inappropriée, avec… sa prof d’anglais.

« J’étais en plein éveil sexuel. Le coup de foudre ! C’est elle qui m’a sauté dessus. À 27 ans, elle aurait pu être condamnée », révèle à Voici Fabien Lecoeuvre. Mais il n’y avait aucun...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef