L'ancien roi d'Espagne a pris la décision de quitter l'Espagne. Un exil qui l'éloigne encore un peu plus de sa famille.
Exil de Juan Carlos : sa famille écartelée

Poussé vers la sortie par son fils, l'actuel roi d'Espagne Felipe VI, Juan Carlos a annoncé ce lundi 3 août, quitter le pays sur lequel il a régné pendant 40 ans. Une décision prise pour épargner son fils et la monarchie alors qu'il est visé par une enquête dans une affaire de corruption. "Guidé (…) par la conviction de rendre le meilleur service aux Espagnols, à leurs institutions, et à toi en tant que roi, je t’informe de ma décision réfléchie de quitter, en ce moment, l’Espagne", avait fait savoir Juan Carlos dans un communiqué.

Un exil qui se fera sans la reine Sofia, qui, guidée par son souhait de poursuivre ses activités institutionnelles ainsi que le travail de la fondation qui porte son nom, n’a pas souhaité rejoindre son mari infidèle. Une décision qui éloigne ainsi un peu plus les membres de la famille royale espagnole. Si la destination de Juan Carlos n’est pas encore connue, des rumeurs feraient pourtant référence à la République Dominicaine ou au Portugal.

Des scandales qui poussent à l'exil

Le roi Felipe VI, sa femme la reine Letizia et leurs deux filles Leonor et Sofia souffrent depuis de nombreuses années des scandales autour de leur famille, tout comme la reine Sophie d’Espagne. Le départ de Juan Carlos, s’il contribue à (peut-être) mettre un terme au scandale, fait surtout de sa fratrie une famille écartelée. Puisque l’ancien roi d’Espagne n’est pas le seul à avoir quitté le pays. Après le scandale...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !