PREVIEW - Un mois après avoir conquis le cœur des Français et décroché l'écharpe, Clémence Botino est retournée dans sa Guadeloupe natale pour fêter son titre, accompagnée des caméras de "50' Inside". L'occasion d'expliquer que son nouveau statut lui fait se poser des questions sur sa plastique.
EXCLU VIDÉO "50' INSIDE" - Miss France 2020 "s'est découvert beaucoup de complexes" depuis son élection

Triomphal. L'adjectif n'est pas usurpé pour qualifier l'accueil reçu par Clémence Botino lors de son retour en Guadeloupe mi-janvier. Un mois après son élection à Marseille, Miss France 2020 a fait le bonheur de son île natale qui lui a organisé une parade digne des plus grands dans les rues de sa ville du Gosier.

Suivie par les équipes de "50' Inside" lors de ses retrouvailles avec les siens, la nouvelle reine de beauté des Français n'a pas chômé pendant son bref séjour outre-Atlantique. Au programme : interviews et séances photos, toujours sous le regard protecteur de Sylvie Tellier. La directrice de l'organisation Miss France fait d'ailleurs une étonnante révélation aux caméras de l'émission de TF1. "Ce qu'elle me confiait quand même, c'est que depuis qu'elle est Miss France elle s'est découvert beaucoup de complexes. Et ça c'est normal", assure Sylvie Tellier à propos de sa protégée dans un extrait du reportage qui sera diffusé samedi (...)