Le nouveau ministre de la Justice fut un célèbre avocat charismatique à la langue bien pendue. Mais ça, c'était avant qu'il ne rejoigne le nouveau gouvernement d'Emmanuel Macron. Dans les colonnes du magazine Elle publié ce vendredi 16 octobre, il en profite pour glisser de surprenantes révélations sur sa manière d'envisager son apparence.
Eric Dupond-Moretti : ses étonnantes confessions sur son physique

Il est l’une des nouvelles personnalités du gouvernement de Jean Castex qui a le plus fait parler d’elle. Avocat de renom, les nombreuses affaires d'Éric Dupond-Moretti ont contribué à faire de lui une légende dans le milieu feutré de la magistrature. Il a ainsi assuré la défense de Bernard Tapie, Karim Benzema, Jérôme Cahuzac, Alexandre Djouri ou plus récemment de Patrick et Isabelle Balkany. Un sacré pédigrée qui lui a valu le surnom « d’acquittator », tant ses talents ont permis à ses client de se faire acquitter ou relaxer sans encombre. Mais derrière cette apparence talentueuse et cette verve toute puissante se cache un homme sensible, en dépit de ses nombreux propos sexistes qui ont poussé les associations féministes à manifester contre sa nomination. Celui-ci s’en défend pourtant avec une certaine bonhommie : « J'ai eu un langage fleuri, je peux plaider coupable, c'était dans d'autres fonctions mais je n'ai jamais eu de langage sexiste. Si vous reprenez mes déclarations, j'ai toujours prôné une totale égalité des droits, reprenez-les au lieu de les prendre avec parcimonie, de les commenter, reprenez tout ce que j'ai dit...

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !