Elle travaillait sans protection. Chargée de vendre des billets dans le hall de la gare, cette guichetière des chemins de fer britanniques a été contaminée après une agression.
Employée d'une gare, elle est morte du Covid-19 parce qu'un client lui a craché dessus

Vendeuse de billets à la gare de Victoria, à Londres, Belly Mujinga ne faisait que son travail. Un travail en première ligne, sans protection, en pleine épidémie de Covid-19, qui lui a coûté la vie. "Nous sommes choqués et dévastés par la mort de Belly. Elle fait partie des trop nombreux travailleurs de première ligne qui ont perdu la vie à cause du coronavirus", a déclaré Manuel Cortes, le secrétaire général de TSSA, syndicat britannique des transports et des voyagistes. Le 22 mars, Belly Mujinga, originaire de République démocratique du Congo et installée en Angleterre depuis vingt ans, se trouve dans le hall de la gare londonienne avec une collègue lorsqu'elle est prise à partie par un usager prétendant avoir le Covid-19.

"Elles étaient dans le hall à côté du guichet. Un homme s'est approché d'elles en leur demandant ce qu'elles faisaient là. Puis, il leur a dit qu'il avait le coronavirus et il leur a craché dessus", raconte la cousine de Belly....

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !