Face aux menaces et à des nouveaux types de protestation à l'encontre d'Emmanuel Macron, la sécurité du président a dû voir son système évoluer.
Emmanuel Macron sous haute surveillance : ce qui a changé dans sa sécurité

Ce qui devait être une simple sortie au théâtre pour Emmanuel Macron s'est transformé en véritable défi pour assurer la sécurité du président. Vendredi 17 janvier 2020, Brigitte et Emmanuel Macron ont été confrontés à de nombreux manifestants lors d'une représentation au sein du théâtre des Bouffes-du-Nord, à Paris. Une situation qui a obligé les agents assurant la sécurité du président de la République à sécuriser Emmanuel Macron et à ne pas l'empêcher d'assister à la fin de la pièce. Un événement qui rappelle la course-poursuite entre le président et des Gilets Jaunes au Puy-en-Velay en décembre 2018.

Face à ces nouveaux types de protestation et aux nombreuses menaces reçues, les groupes de sécurité de l'Élysée ont dû s'adapter et revoir certaines organisations. "L'environnement a changé, ce qui nous force à nous réinventer. Nous devons intégrer un paramètre nouveau : l'existence de mouvements disruptifs", a révélé Abdelhalim,...