Emmanuel Macron a fait ses premiers pas à l'Elysée en 2012, lorsqu'il est devenu secrétaire général adjoint du cabinet de François Hollande. Et il a utilisé une méthode peu orthodoxe pour obtenir le meilleur bureau.
Emmanuel Macron : quand il jouait les bureaux de l'Elysée à pile ou face

Emmanuel Macron ne laisse rien au hasard. Ou presque. Dans le dernier numéro du Point, en kiosques depuis ce jeudi 30 juillet, on apprend que le président de la République a joué à pile ou face son bureau lors son arrivée à l'Elysée comme secrétaire général adjoint. Lors de son premier jour, son collègue au même titre, Nicolas Revel, a reçu un conseil de leur prédécesseur Jean Castex, aujourd'hui Premier ministre. Sitôt arrivé, il fallait qu'il monte "récupérer le beau bureau du deuxième étage", apprend-on dans le magazine.

Après s'y être affairé, Nicolas Revel, aujourd'hui directeur du cabinet de Jean Castex, s'est ravisé et a préféré attendre que son nouveau collègue, avec qui il a sympathisé quelques mois auparavant lors d'un déjeuner, n'arrive. Le "beau bureau", un "joli perchoir lumineux et mansardé avec vue sur les jardins", est revenu à Emmanuel Macron, alors que Nicolas Sarkozy passait le relais à François Hollande un peu plus bas.

Une amitié de longue date

Cela a été sans rancune puisque les deux homologues, qui se sont félicités mutuellement lors de leur nomination, se sont soutenus pendant leurs deux années au côté de François Hollande -et ce malgré les scandales qui ont entaché son quinquennat.

Golden boy de l'Elysée, Emmanuel Macron est devenu ministre de l'Economie en 2014, tandis que Nicolas Revel a pris la direction de la Caisse nationale de l'assurance maladie la même année. Six ans après l'arrêt de leur...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !