Dans un entretien pour le journal La Montagne, Emmanuel Macron a évoqué la fin de son mandat. Outre la suite de la crise sanitaire et le prochain remaniement du gouvernement, le chef de l'État s'est excusé auprès des Français qui se sentent exclus par sa politique, admettant qu'il avait fait des erreurs.
Emmanuel Macron « changé » : il s’excuse auprès de la France « en colère »

C’est un Emmanuel Macron « changé » qui s’est confié jeudi 2 juillet à la presse régionale. Depuis l’Élysée, le président de la République a répondu aux questions de Sandrine Thomas pour le journal La Montagne. Un entretien qui intervient à un moment-clé pour le chef de l’État, dont la formation politique a été malmenée lors des dernières élections municipales. À quelques jours du remaniement du gouvernement, le mari de Brigitte Macron a « choisi de parler au cœur du pays », annonce le quotidien. Celui qui pense sérieusement à « tuer En Marche » avant 2022 parle notamment de la crise sanitaire liée au COVID-19 et rappelle qu’elle n’est pas derrière nous : « Nous entrons désormais dans une phase de surveillance ».

C’est aussi sur la politique mise en place pour la fin de son mandat qu’Emmanuel Macron s’est exprimé. Lui qui veut emprunter une nouvelle voie ne cache pas que les prochains mois seront difficiles : « Je crois que le cap sur lequel je me suis engagé en 2017 reste vrai. Mais il ne peut pas non plus faire fi des bouleversements internationaux et de la crise économique dans laquelle nous sommes entrés. La rentrée...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !