Emmanuel Macron l'avait annoncé : il prévoyait des surprises lors de ce remaniement ministériel. Avec l'arrivée de Jean Castex, Roselyne Bachelot ou encore Eric Dupond-Moretti, on peut dire qu'il a tenu parole. Dans les couloirs de l'Élysée, le président, ravi qu'il y ait du sang neuf autour de lui, s'essaie même à l'humour.
Emmanuel Macron boit du petit lait après son « coup du sombrero »

Emmanuel Macron jubile. Lui qui voulait dessiner "un nouveau chemin" en vue des élections présidentielles de 2022 a souhaité nommer un nouveau gouvernement. A commencer par Matignon, où son fidèle serviteur Édouard Philippe a été remplacé par Jean Castex, haut fonctionnaire et ancien secrétaire général adjoint de l’Élysée sous Nicolas Sarkozy. Et là n'est pas la seule figure de droite choisie par Emmanuel Macron. Au ministère de la Culture, Roselyne Bachelot a succédé à Franck Riester. De son côté, Gérald Darmanin a été promu à Beauvau, tandis que Christophe Castaner a été remercié. Parmi les autres surprises de ce remaniement, figure la nomination au ministère de la Justice du célèbre avocat Eric Dupond-Moretti.

Fin juin, alors que de nombreux noms circulaient pour remplacer Édouard Philippe, le président de la République avait annoncé qu'il préparait "une surprise du chef". Il a tenu parole. En misant sur un ténor du barreau, qui plus est au caractère bien trempé, Emmanuel Macron en a surpris plus d'un. Dans les couloirs de l’Élysée, l'époux de Brigitte Macron, qui assume son choix, ose même quelques notes d'humour au sujet du récent remaniement : "Ceux qui croisent Emmanuel Macron ont tous droit à la même blague. La président se dresse tout sourire devant son interlocuteur et balance tout de go : 'Surprise du chef!'", rapporte Le Point, dans son nouveau numéro, en kiosque ce jeudi 16 juillet.

Brigitte et Emmanuel...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !