La majorité entend bien faire passer coûte que coûte la réforme des retraites, mais au Palais Bourbon, beaucoup ne l'entendent pas de cette oreille-là, à l'image de Yaël Braun-Pivet. De quoi agacer le Président, comme l'a rapporté “Le Parisien”.
Emmanuel Macron agacé par Yaël Braun-Pivet : ces propos qui l’ont irrité

Passera-t-elle ou ne passera-t-elle pas ? La réforme des retraites est sur toutes les lèvres. Alors que beaucoup craignent un recours de la majorité au 49.3 pour faire adopter l’amendement, l’hémicycle se divise. Invitée sur les ondes de France Info dans la matinée du jeudi 22 septembre, la présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, s’est dite “réticente” à “tout passage en force”, tout en assurant qu’il fallait tout de même “faire” la réforme, mais qu’il faudra “prendre le temps de la concertation” et “du travail approfondi”. “Les propos de Yaël ont beaucoup irrité le Président”, a indiqué au Parisien, ce vendredi 23 septembre, un “stratège de l’exécutif”.

Ces nouvelles déclarations ont mis en exergue un certain froid entre l’actuel locataire de l’Élysée et la députée des Yvelines. Comme l’a rapporté l’Opinion début septembre, au perchoir de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet a ainsi installé “tranquillement une autre musique que celle dictée au Palais”. Preuve de cette distance entre l’homme et la femme politique, Emmanuel Macron a mis plusieurs jours à envoyer un message de félicitation à Yaël Braun-Pivet pour son poste à la tête de l’Assemblée nationale. Un détail (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite