Trois ans après sa victoire aux Jeux Olympiques de 2016, Emilie Andéol est en proie au désespoir. Au chômage, elle a été victime d'un burn-out et a pris plus de dix kilos depuis son sacre.
Emilie Andéol au chômage : elle raconte sa descente aux enfers depuis sa victoire aux JO 2016

Douze, c’est le nombre d’années qu’a passées Emilie Andéol à s’entraîner pour décrocher la victoire. Un but qu’elle a finalement atteint le 12 août 2016. Ce jour-là, la judokate de 32 ans a obtenu la médaille d’or aux Jeux Olympiques de Rio. Un titre qui, elle le pensait à l’époque, allait changer sa vie. Et pourtant… Depuis son sacre face à des millions de téléspectateurs, la sportive a connu une véritable descente aux enfers. « C'est chaud de dire ça, mais je suis en pleine galère », a confié au Parisien celle qui est désormais au chômage. Une situation difficile à accepter pour l’athlète qui, il y a encore trois ans, était acclamée par le public de Rio de Janeiro.

Emilie Andéol a moins la cote que Teddy Riner

« C'était difficile de l'avouer, de se dire que j'ai charbonné pendant douze années pour en arriver là. Je me suis battue, personne ne croyait en moi, j'étais la bonne personne à l'entraînement que personne ne regardait. J'ai gagné les Jeux, je me suis dit : ‘Je vais en profiter’. Et finalement, rien », se souvient avec amertume Emilie Andéol. Complètement désillusionnée, elle va désormais jusqu’à «...

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant