Dans une interview accordée à Madame Figaro, Elsa Zylberstein se confie sur ses anciens compagnons, qu'elle qualifie notamment d'"un brin narcissiques".
Elsa Zylberstein balance sur ses ex "narcissiques" et "invivables"

Elle aura comblé ses fans pendant le confinement avec ses petites saynètes. Elsa Zylberstein revient dans le cadre de ce nouvel isolement forcé avec son personnage de La Mytho. Fantasque, charmante, le femme interprétée par la comédienne de 52 ans ne cesse de séduire, à l'instar de sa dernière vidéo. Ce 3 novembre, l'actrice a dévoilé sur les réseaux sociaux un faux coup de fil passé à Melania Trump. Une petite pastille qui a conquis ses abonnés.

Enchaînant les tournages - elle apparaîtra notamment dans le dernier Claude Lelouch - Elsa Zylberstein a pris le temps de se confier dans le dernier numéro de Madame Figaro. Si elle parle de ses prochains rôles, elle évoque également un pan de sa vie personnelle : ses relations amoureuses. Pour l'ancienne compagne d'Arnaud Montebourg et de Nicolas Bedos, "les histoires d’amour sont souvent compliquées. Ça, tout le monde le sait. Et moi particulièrement." Et de soupirer : "Que voulez-vous, j’aime les hommes lettrés, cultivés, intelligents, donc un brin narcissiques et par définition invivables. Mais c’est ainsi, j’aime les gens hors nomes."

Un tacle à peine voilé à ses anciens compagnons. Désormais, la comédienne semble vivre une romance épanouie avec Michaël Pierrard, avec qui elle est en couple depuis un an et qui l'aide à tourner ses pastilles. "On a fait trois films ensemble, il est assistant réalisateur. C'est pourquoi les pastilles, filmées à l'iPhone et réalisées sans...

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >