Sous pression depuis les révélations de Camille Kouchner dans "La Familia grande "(Seuil), Élisabeth Guigou a finalement décidé de renoncer à ses missions sur l'inceste, indique l'AFP ce mercredi 13 décembre.
Élisabeth Guigou proche d’Olivier Duhamel : elle cède aux pressions

Élisabeth Guigou quitte ses fonctions. Son nom avait fait irruption quelques jours avant la parution du livre de Camille Kouchner, La Familia grande (éd. Seuil), qui accuse son beau-père Olivier Duhamel d'agressions sexuelles sur son frère jumeau. Dans un article publié dans Le Monde le lundi 4 janvier, la grand reporter Ariane Chemin avait mentionné la présidente de la Commission indépendante sur l'inceste et les violences sexuelles faites aux enfants, parmi les amis proches du célèbre politologue, ayant été invités dans la résidence familiale située à Sanary-sur-Mer (Var). S'en est suivie une vague de critiques à son égard. L'autrice Sandrine Rousseau, la présidente de Face à l'inceste Isabelle Aubry, ou encore la romancière Tristane Banon, plusieurs personnes l'ont interpellée, appelant parfois à sa démission. L'ancienne garde des Sceaux, qui avait jusqu'alors résisté à la polémique, a décidé de se retirer.

La femme politique de 74 ans, à la tête de la commission depuis décembre dernier, a annoncé sa démission, rapporte l'AFP, ce mercredi 13 janvier. "Le climat actuel ne me permet pas de conduire cette mission avec la sérénité nécessaire. J'ai donc pris la décision de passer le relais et de renoncer à présider cette commission", a-t-elle indiqué à travers une déclaration écrite, relayée par nos confrères. Et de préciser qu'elle "a ignoré toutes ces années les faits gravissimes dénoncés par Camille Kouchner dans son...

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !