« Le chef de l'État sait ce que je peux faire et ce que je ne peux pas faire. » Cette phrase d'Édouard Philippe dans les colonnes de Paris-Normandie n'aurait pas plu à Emmanuel Macron.
Édouard Philippe : ce défi qu'Emmanuel Macron n'a pas apprécié

« Le président a la volonté, dans les deux prochaines années, de gouverner lui-même. Il veut être maître de son destin et de sa réélection », affirme ce samedi 27 juin selon Le Monde son entourage, qui estime que le discours d’Emmanuel Macron « équivaudra à une déclaration de politique générale, ce qui est normalement du ressort du premier ministre… ». Si l’ « hyperprésidence » faisait son retour à l’aune du « nouveau chemin » que le chef de l’État est en train de tracer, comme l’indique le quotidien, Édouard Philippe resterait-il premier ministre ? La feuille de route à suivre pour les deux dernières années de mandat d’Emmanuel Macron ferait débat. Et Édouard Philippe compte bien faire entendre sa voix, quitte à réactiver les rumeurs de tensions entre lui et le président. « Le chef de l’État sait qui je suis, ce que j’incarne, ce que je peux faire et ce que je ne peux pas faire », a-t-il déclaré le 16 juin dernier dans une interview accordée à Paris-Normandie. Le reste de la déclaration, beaucoup plus tendre avec Emmanuel Macron va passer inaperçu. « S’il pense à quelqu’un de plus utile, je respecterai son choix en toute loyauté », avait-il pris soin d’ajouter. Problème, à l’Élysée, on n’aurait retenu que la première partie qui aurait été prise comme « un défi au chef de l’État », selon le Canard enchaîné.

Une information confirmée par Le Monde qui indique que cette sortie aurait...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !