C'est un rôle qu'il a déjà tenu par le passé. Près de dix ans après son expérience comme avocat, Édouard Philippe réfléchirait à reprendre du service, selon Le Canard enchaîné.
Édouard Philippe avocat ? L'ancien Premier ministre réfléchit

Quitter Matignon, c’est aussi se passer du salaire qui va avec. Pendant encore six mois, Édouard Philippe devrait toucher les 12 385 euros nets mensuels desquels seront déduites ses indemnités de maire du Havre, mais le père de famille pense déjà à l’après. Il n’est pas sans le sou, mais selon Le Canard enchaîné, l’ancien Premier ministre serait en train de chercher une solution pour que ce radical changement de vie ne se traduise pas par une baisse de rémunération trop brutale. L’hebdomadaire révèle que s’il ne fait rien, ses revenus seront divisés par trois, en tant que maire et président de l’agglomération. Parmi les scénarios qu’envisagerait l’ancien Premier ministre figure celui de redevenir avocat.

En 2011 et 2012, Édouard Philippe était inscrit au barreau de Paris. En 2017, au moment de sa nomination à Matignon, le JDD avait rappelé qu’il avait travaillé pour le cabinet d'avocats Debevoise & Plimpton LLP. Est-il vraiment prêt à porter de nouveau la robe ?

L’ancien Premier ministre « hésite »

« Édouard hésite, car il craint de se retrouver, en tant qu’avocat, dans un grand cabinet mêlé, même de loin à une affaire. Et cela pourrait nuire à son image », indique un de ses amis dans l’édition du 8 juillet du Canard enchaîné. « Son image »... de « présidentiable », tranche le journal satirique, alors que les proches de l’ancien Premier ministre ont répété à plusieurs reprises qu’il ne souhaitait...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !